Calculer l’empreinte carbone et responsabiliser les utilisateurs : Focus sur Green Ops

Bpifrance.io
4 min readApr 26, 2023

L’article qui vous est proposé aujourd’hui a été écrit par l’équipe Shared Service Cloud de Bpifrance.

La mission de l’équipe est de répondre aux nouveaux besoins métier et IT des projets de Bpifrance en exploitant un Cloud Provider public, tout en gardant la maitrise des infrastructures via un cloud privé moderne et refondu. Cette stratégie vise à répondre aux enjeux « Next Gen Banking » qui vise à faire de Bpifrance, la FinTech des PME/ ETI et l’investisseur digital avisé de l’Etat.

Retrouvez Bpifrance.io et toutes nos offres sur notre site dédié https://io.bpifrance.fr/

A l’heure où les questions environnementales sont au cœur des préoccupations dans les sphères publique, entrepreneuriale et gouvernementale Bpifrance poursuit ses objectifs climat en s’engageant davantage en faveur de la transition climatique et la transformation de nos métiers. Avec un plan de 40 milliards d’euros actionné pour la période de 2020–2024 et visant à soutenir les entreprises souhaitant décarboniser leurs activités, Bpifrance se place en Banque du Climat des entreprises françaises soutenant notamment le développement des Greentech dans les secteurs de l’Energie, des constructions durables, de l’agriculture du futur ou encore dans la chimie verte. Au-delà du soutien financier, Bpifrance s’engage également pour rendre plus compatible l’activité des entreprises avec les objectifs de l’Accord de Paris. Elle propose aux entreprises clientes, des accélérateurs visant à accompagner plus facilement leurs transitions. Ainsi nous pouvons citer l’accélérateur Décarbonation, lancé en 2021 en partenariat avec l’ADEME, permettant aux entreprises de bénéficier d’un accompagnement pour mener à bien leurs stratégies de décarbonisation.

Ainsi, avec positionnement en tant que Banque du Climat, Bpifrance se doit de montrer l’exemple. C’est pour cela qu’elle s’est engagée à réduire progressivement son impact direct sur l’environnement via plusieurs objectifs. Parmi eux, celui de réduire l’empreinte carbone des applications hébergées dans le Cloud Provider public.

C’est dans ce contexte que l’équipe Cloud Public et plus particulièrement le Shared Service Cloud de la Direction des Systèmes d’Information– DSI de Bpifrance a déployé un Green Ops dashboard.

Ce dashboard a pour vocation de tenir informé les Ops des émissions carbone des architectures informatiques des applications hébergées, et ainsi les responsabiliser sur l’impact écologique des technologies déployées au sein de Bpifrance. Celui-ci permet aux Ops, de mieux évaluer cet impact en se basant sur des informations globales fournies par le cloud provider et aussi, en proposant des informations supplémentaires en fonction de chaque projet.

En somme, cela permet d’identifier les architectures informatiques qu’il est nécessaire d’optimiser pour réduire l’impact environnemental de Bpifrance et assurer la durabilité des ressources qu’elle utilise.

Le déploiement d’un Green Ops dashboard n’est pas anodin, il répond au dernier pilier Well-Architected Framework : celui de la durabilité. En effet, aujourd’hui il est plus que nécessaire de réduire l’impact environnemental des technologies utilisées et déployées au sein de chaque entreprise, en optimisant la consommation des ressources nécessaire au fonctionnement de celles-ci.

Les 6 piliers Well-Architected Framework dont le pilier “Durability” se consacrant au développement durable.

Le sixième pilier du Well Architected Framewrok permet donc de former des profils sensibilisés à l’environnement et à l’exploitation des ressources qu’ils ont entre les mains.

Proposer une méthode de calcul de l’empreinte carbone du cloud provider à l’échelle compute : l’objectif de Green Ops dashboard.

Green Ops dashboard propose aux utilisateurs du cloud d’obtenir un indicateur se basant sur les données de consommation de ce-dernier. Ainsi pour calculer l’empreinte carbone de la partie compute, l’équipe Shared Service Cloud a besoin de deux informations :

- L’émission carbone en gCO2eq (gramme de CO2 équivalent) par heure et par type de serveur, selon sa configuration (memory, cpu, stockage, localisation géographique …). La

méthodologie et le dataset sont issues d’un article Médium intitulé « Building an AWS EC2 Carbon Emissions Dataset » proposé par Benjamin Davy, Sustainibility Director chez Teads.

- Le type et la durée d’usage des ressources compute (fournis par le cloud provider dans les rapports d’usage)

Une fois ces informations obtenues, il ne reste qu’à faire la multiplication de la durée d’usage de chaque serveur par rapport à la valeur correspondante au type de celui-ci dans le référentiel.

Répéter cette opération dans le temps permettra la création du Dashboard aidant à suivre l’évolution des complaintes carbone et ainsi confirmer ou non les stratégies d’optimisation pour les réduire.

Exemple de Green Ops Dashboard

Ainsi via ce procédé simple, les utilisateurs sont en mesure de connaitre l’empreinte carbone des technologies qu’ils utilisent et donc de mettre en place une série d’actions ciblées pour optimiser l’utilisation des ressources nécessaires au bon fonctionnement de celles-ci.

Cet article ayant pour objectif de mieux cerner le fonctionnement de Green Ops ainsi que les enjeux auxquels il réponde, nous aborderons dans un second article, l’aspect technique de son utilisation.

Rejoignez l’équipe Shared Service Cloud chez Bpifrance.io https://io.bpifrance.fr/

--

--

Bpifrance.io

Bienvenue dans la communauté Tech de Bpifrance et découvrez nos articles sur les projets menés au sein de Bpifrance.io. #LaTechAuCore